All blogposts

Les avancées du lab… by Audrey

02 juillet 2018
20180601_Utopix_VO-Group_Archi_Geoff_16

2 mois après le lancement officiel de la phase test, revenons sur les avancées du LAB, notre centre de ressources collaboratif, créatif  et agile.

  • Retour sur 2 mois de tests

Depuis début avril, 7 sessions ont été organisées à la demande des sociétés internes. Entre stratégie de positionnement, stratégie de vente pour un produit qui évolue ou lancement d’un nouveau produit, positionnement interne, concept événementiel fort et business plan complet – les sujets mais surtout les univers - des clients furent assez variés … Et tant mieux !  Les secteurs d’activité des clients allaient de la communication et des media, à l’ingénierie, en passant par les finances.  Cela a permis de challenger le LAB sur des enjeux bien différents, ce qui implique une recherche pertinente d’intelligences et d’expertises.

Quelles conclusions après ces 7 expériences ?

  • Sur le fond : une réflexion profonde est de mise

Quels que soit le brief de base, la session ou les personnes présentes – les méthodes spécifiques au LAB sont d’application et permettent de poser les bonnes questions afin de proposer des stratégies et concepts cohérents. Cela implique parfois des remises en question pour le client, bonne ou mauvaise chose, ça dépend du point de vue – ce qui est certain c’est que dans le LAB, la question du pourquoi a clairement sa place, et l’interprétation d’un brief de base peut changer en cours de route après s’être rendu compte que les objectifs n’étaient pas bien formulés en fonction des résultats attendus ou du positionnement. Dans tous les cas, on arrive à une proposition qui fait sens et qui séduit, ce qui est clairement bon signe.

  • Sur la forme – deux choses caractérisent le LAB

Son mode de fonctionnement

Au sein du LAB, le rôle de chaque participant est clairement défini. La présence d’un animateur agile et neutre est primordiale car elle permet de recentrer les débats, de gérer le temps, de proposer en rendu visuel live des idées, et surtout de s’assurer que le mode collaboratif et les techniques agiles sont respectés. En effet, tout le monde autour des pixels n’est pas forcement familier de ces outils et en présence de fortes personnalités, d’expertises poussées et très diverses, on risque parfois de vite retomber dans un débat où les égos et l’envie de faire passer son idée prend le pas sur une recherche de valeur ajoutée commune. Ce qui va à l’encontre du principe d’intelligence collective. L’assertivité et la prestance de l’animateur est un facteur clé du succès. La décision finale et le suivi reste dans tous les cas dans les mains du directeur de projet.

 

Son lieu

Voulu différent et inspirant – Le LAB s’accompagne d’un mobilier modulable, de supports interactifs et de rituels spécifiques.  Les premières sessions ont surtout permis d’exploiter le mobilier qui offre une liberté inédite dans le cadre de réunions. Les rituels doivent encore être approfondis et le matériel technique maîtrisé. Mais le constat est ici aussi clairement positif - les participants reconnaissent avoir le sentiment d’être ailleurs et s’adaptent vite au climat, ce qui renforce le rendu en terme de qualité.

 

  • Et côté résultats ?

Qu’est-ce qui est ressorti de ces premières sessions ?

Pour l’un, un nouveau positionnement associé à une nouvelle stratégie. Pour l’autre, des informations cruciales en matière de positionnement du client auprès de ses cibles ainsi qu’un vaste argumentaire permettant de motiver et rassurer les futurs utilisateurs du produit. Pour le suivant, des analyses qui ont permis la rédaction d’une recommandation complète pour une campagne et un événement. Ou encore une stratégie d’implémentation avec de véritables messages percutants

Et enfin, une réflexion concernant une restructuration interne complète : nouveau programme, nouvelles répartitions des tâches, nouvelles priorités et nouveau plan financier – sans pour autant changer les effectifs

Au niveau des retombées concrètes, c’est encore trop tôt pour tirer des conclusions vu que les projets viennent d’être présentés aux clients. L’efficacité des concepts et stratégies dégagées ne peuvent donc pas objectivement être calculées. De plus, nous sommes encore en phase expérimentale.

Les nexts steps ?

  1. Des formations internes sont prévues pour tous: sur la facilitation, l’analyse des briefings et  les techniques agiles de gestion de projets
  2. Instauration du rituels d’entrée & revalorisation des apports de chacun
  3. Agrandir le réseau de contributeurs externes
  4. Analyser les résultats concrets des campagnes lancées
  5. Inviter plus de jeunes dans le LAB
  6. Et toujours plus de sessions en prenant constamment en compte les remarques des participants pour s’améliorer

 

Affaire à suivre donc – ce qui est sûr c’est que le LAB amène beaucoup de changements qui vont au-delà des sessions en tant que telles. Il bouscule les habitudes et nous fait prendre du recul par rapport à l’aspect opérationnel qui prend beaucoup de place à l’heure actuelle. C’est toute la culture d’entreprise de VO qui peut évoluer et tant mieux car ceci est en complète adéquation avec notre aspiration à générer du sens et être remarquable.

 

Plus d'articles du blog

  • L’heure est au collaboratif

    BUSINESS
  • Sensibilisation interne - un défi au quotidien

    ACTIONS
  • Rencontre avec Julien

    MEET OUR CSR TEAM