All blogposts

Comment concilier jeunesse et crise COVID by Nastajsia

23 juillet 2021
VisusEN-01
VisusEN-02

« Comment concilier jeunesse et crise COVID», « quels leviers de motivation pour respecter encore les mesures sanitaires en constante évolution » ou en encore « quels messages et canaux adéquats pour dialoguer avec certains jeunes aujourd’hui » … autant de questions ouvertes posées à un panel de jeunes lors de sessions de LAB VO, organisées en collaboration avec l’agence VO Citizen, durant ce second trimestre 2021. 

La crise du COVID a bouleversé nos habitudes, nous confronte à des défis inédits, notamment en termes de sensibilisation et de participation citoyenne, et nous questionne donc en continu sur la création et la mise en place d’actions de sensibilisation toujours plus inclusives, équilibrées et efficaces.  

 

Dans ce cadre, 2 sessions de LAB VO ont été organisées à l’initiative de VO Citizen afin de rassembler deux panels de jeunes (âgés de 18 à 25 et âgés de 15 à 17 ans) et de discuter avec eux de leurs situations, attentes et perceptions sur les moyens de maintenir leur adhésion vis-à-vis des gestes barrières.  

 

A travers cette interview à 360 degrés, retrouvez les acteurs qui ont commandités, conçus ou encore contribués à ces deux intenses sessions de LAB VO.  

 

Situation COVID oblige, le LAB s’est rapidement adapté en repensant ses sessions en intelligence collective, en exploitant les avantages de l’interactivité proposée par les outils digitaux et en réorganisant ses déroulés et schémas dans des formats courts, dynamiques et participatifs.  

 

Pour Philippe de Wulf (Head of VO Citizen), qui fait régulièrement appel aux services du LAB, « ces sessions s’inscrivent dans un trajet de réflexion continue menée notamment avec l’équipe du LAB VO afin de mieux appréhender la diversité dans nos communications. Ici, c’est à travers le prisme des jeunes que nous avons souhaité aborder nos recherches orientées sur l’action."  

 

« Notre résilience en matière de communication se retrouve aujourd’hui dans notre capacité à écouter, analyser, réagir et de mieux appréhender nos cibles et donc alimenter nos recommandations, perfectionner nos méthodologies et plans d’actions dans le cadre de nos stratégies de communication."   

 

"Cette faculté d’adaptation, notamment face aux évolutions permanentes du contexte sanitaire, est absolument primordiale pour nous démarquer de nos collègues par notre efficacité, la traçabilité et la qualité de nos actions ». 

  

Pour Alexia Subert (Agilitatrice VO LAB), « cette formule en ligne nous a permis, dans un temps record, de connecter un panel de jeunes issus de toute la Belgique ».  

 

« A travers le design et le déroulé de chaque session, nous avons pu aller rapidement en profondeur et discuter, construire dans le cadre de bulles de paroles, d’échanges et d’écoute bienveillante. J’ai été très surprise de constater que la simple reconnaissance et le partage des difficultés du quotidien s’avèrent un élément important pour nos jeunes ».  

 

« Avec l’équipe, nous avons été vraiment marqués par leur ouverture, leur spontanéité et leur confiance mais ce qui nous a le plus impacté ce sont leurs retours positifs et constructifs sur l’importance de l’écoute et de la compréhension de leurs situations respectives ».  

 

Pour Magali (participante au groupe de 18 à 25 ans), cette expérience lui a permis de s’exprimer et de partager son point de vue dans un climat ouvert et bienveillant.  

 

« J'ai beaucoup aimé participer à cette discussion justement pour être confronté à d'autres opinions que celles de mon entourage car, souvent, les avis de mes parents et des mes amis convergent avec les miens et le débat peut tourner en rond. » (Magali, 23 ans, ULB) 

 

Pour Miguel Van Keirsbilck (Project Developer, VO Citizen) – c’est une véritable plus-value quand la réflexion stratégique qui précède et oriente les campagnes repose sur une compréhension approfondie du groupe cible.  

 

Selon Miguel, « la meilleure manière, la plus qualitative, est d’écouter et de comprendre celles et ceux à qui nous nous adresserons et de les réunir dans un LAB VO.  Dans le cas présent, cette double session avec deux groupes de jeunes a vraiment éclairé notre compréhension de leur vécu dans cette longue crise sanitaire et sociale, de leurs aspirations, de leur solidarité couplée à un besoin de recréer des liens avec leurs pairs. » 

 

« Cet élan du cœur d’une génération marquée par un contexte contraignant n’aurait sans aucun doute pas pu apparaître avec autant de justesse sans l’alchimie tellement authentique d’un LAB VO, nous en sommes convaincus. » 

 

Pour Gilles Parmentier (Manager du LAB VO), chaque session de LAB est un exercice passionnant.  

 

« Cela fait partie de notre mission de mener des explorations et de générer des contenus originaux, des idées créatives grâce à l’intelligence collective qui seront ensuite exploitées par les équipes de VO dans le cadre de leurs métiers »  

 

« C’est un processus exigeant et continu qui se révèle passionnant. Aujourd’hui, notre équipe porte un important projet de recherche et développement en partenariat avec l’UCL et Sirris, soutenu par Innoviris depuis septembre 2020. C’est grâce à toutes ces dispositions, notre engagement en faveur de l’agilité et l’intelligence collective que nous pouvons accompagner les agences du groupe et leurs clients dans le développement d’une communication remarquable et générant du sens ».  

 

www.vo-lab.be